Bienvenue chez CENTURY 21 Rive Gauche Immobilier, Agence immobilière VERNON 27200

Les commerçants de la rue Carnot à Vernon sont soulagés

Publiée le 07/01/2021

Depuis le 2 novembre 2020 et jusqu’au 2 avril 2021, la rue Carnot à Vernon (Eure) fait l’objet de travaux de voirie. Une situation qui a inquiété les commerçants à ces débuts.

Après deux confinements, l’année 2020 est vite à oublier pour les commerçants. C’est pourquoi lorsque le feu vert des autorités pour reprendre à nouveau leur activité a été donné, ça a été un nouveau moment de stress.

En effet, ces travaux de voirie rue Carnot, à Vernon (Eure), qui doivent s’étendre sur plusieurs mois, ont débuté pendant le second confinement. À la reprise de leur activité, le 28 novembre 2020, ces derniers étaient en cours. Une inquiétude pour les commerçants qui redoutaient de voir leur chiffre d’affaires continué de sombrer, alors que les périodes de fêtes sont pour eux un moment de rebond de leur activité économique.

« Un manque à gagner »

Néanmoins, selon le type de prestations proposées, certains parviennent à s’en sortir. C’est le cas de Laurent, le disquaire : « Je n’ai pas été inquiété, car j’ai la chance d’avoir une clientèle d’habituées et de fidèles qui sait exactement où je me situe. »

Un discours légèrement différent pour sa voisine Lena, gérante de la maroquinerie: « Le passage qui permet aux éventuels clients de passer d’une voie à l’autre a été bénéfique », souligne-t-elle, cependant le rétrécissement de sa chaussée et le manque de visibilité, lié aux panneaux d’affichage, lui causent toujours un problème d’attractivité : « L’espace est trop étroit, du coup les passants ne font pas attention aux vitrines et donc par ricochet, ils ne rentrent pas dans la boutique. »

De plus, la clientèle de Lena vient bien au-delà de la commune de Vernon, donc avec ces travaux et ce manque de visibilité, ils ne font pas l’effort de continuer leur chemin et délaissent la rue Carnot : « Vu que nous ne sommes pas visibles, il y a un manque à gagner. Si une signalétique peut être installée de manière à annoncer notre présence, ça serait une bonne chose. »

Des aménagements salués

Un constat partagé part Jean-Louis, propriétaire de la cordonnerie, rue des Pontonniers : « En tant que cordonnier, ma situation est différente. Les gens ont un besoin donc ils font l’effort de contourner les travaux. Cependant, si le vendredi soir les ouvriers peuvent aménager plus proprement pour le week-end, où le flux est important, ça aiderait les commerçants. »

Il ajoute : « Au début j’étais inquiet, mais la municipalité à bien fait les choses avec les deux aménagements, de manière à faire traverser les passants. Au final, ça se passe plutôt bien. »

Ces aménagements, Laurence, avec son commerce de Loline, en bénéficient grandement, avec sa localisation juste en face de l’un d’entre eux: « Avant cette mise en place, c’est vrai qu’il y a eu un manque de clientèle, mais depuis, je constate un regain de l’activité, c’est parfait ».